Service de navette gratuite depuis et vers l’aéroport

En bateau, depuis Céphalonie, la magnifique côte et les îles pittoresques à proximité sont littéralement à vos pieds.

Chaque jour, de petits yachts et des voiliers partent de différents points de l'île pour des excursions organisées chaque jour vers des destinations comme Ithaque et toutes les plages accessibles uniquement par bateau. Chez "Skinos Ilivatos Eco Villa and Estate" en coopération avec des partenaires scrupuleusement sélectionnés, nous avons conçu notre propre itinéraire : une quête en mer sur les traces de la mythologie grecque.

L'expression "Skinos Ilivatos" vient des poèmes épiques d'Homère de l'Iliade et l'Odyssée, et signifie "un endroit haut, inaccessible que seul le soleil peut atteindre".

« Un voyage débute et se finit dans un port ». C'est pourquoi nous avons notre port, un petit dock (semblable à celui du poème homérique), écologique (bois) qui ne pollue pas l'environnement. Ce quai est le point de départ de notre excursion en mer dans laquelle chaque visiteur se sentira comme un petit Ulysse.

Les petits voiliers emmènent les visiteurs sur des plages isolées, comme Vatsa (temple de Poséidon), ou pour voir le phare de Gero-Gompos. La "douce Odyssée" vient de commencer.

La croisière prend les mêmes voies maritimes où Agamemnon et Menelaus avec Ulysse ont commencé leur voyage pour la quête la plus glorieuse de tous les temps.  

Après un certain temps, les passagers peuvent voir Athera, la première côte d'Ithaque, où, selon Homère, le navire qui transportait Télémaque est arrivé de Pylos.

Laissez derrière vous le cap de Gero-Gompos en admirant le phare qui se tient là depuis des décennies, conduisant les hommes en toute sécurité au large.

Le deuxième arrêt de notre voyage est l'emplacement de Petani, une station touristique célèbre. Le nom de la station est venu du changement du mot EΠΗETANOI (OD ν 247) au cours des années. La signification de ce mot est "quelqu'un ou quelque chose qui est constant à travers les années, riche, abondant".

Nous aurons l'occasion de plonger dans les eaux turquoise puis nous continuerons vers le port de Forkyna (Atheras).  

C'est le port où Ulysse a été amené par les Feakes de Scheria (Corfou). Le port historique par lequel Ulysse, le roi d'Ithaque, est revenu après son périple, tire son nom de l'ancien dieu Forkyna.

Un olivier - exactement au même endroit où le poète le décrit - est toujours là au port, au bord de la plage. Sous cet olivier des cadeaux ont été placés par les gens de Feakes. Plus tard, sous l'ombre des oliviers sacrés, le roi d'Ithaque et Pallas Athéna (OD 372) s'assirent ensemble.

Nous ferons un arrêt pour le déjeuner à l’ombre ce même olivier et nous suivrons ensuite le chemin vers la grotte des Nymphes, dont l'entrée est située au port d'Athera, près de l'église Saint Spyridon.   

Les anciens avaient l'habitude d'effrayer les méchants enfants en leur disant qu'ils les abandonneraient dans la grotte d'Ulysse.

Nous retournons au port et nous dirigeons vers le sud.   

Le prochain arrêt sera les "Simpligades" (roches en mouvement) de Lixouri ("Planktas kaleousi" (OD, μ 61)).    

Le fameux "Kounopetra", au le sud de Palliki, est un phénomène naturel que Homer a souligné dans les vers de l'Odyssée. Cela signifie qu'il connaissait l'unicité de ce phénomène. Nous nous rapprocherons et regarderons le mouvement perpétuel et la collision de ces deux roches.

Notre quête en mer continue avec une visite à Livadi de Palliki, un endroit qui correspond dans l’épopée homérique à "Asfodelon Leimona" La baie profonde, la tourbière, la zone environnante et le petit village, sont appelés Livadi.

Ensuite, nous nous sentirons un peu comme les "Porthmies", les passeurs qui transféraient des marchandises de la côte de Palliki à la côte de la municipalité de Céphalonie (Argostoli - Thinia).

Après cela nous visiterons Argostoli et le dernier arrêt sur notre chemin sera le "Charybdis" d'Argostoli.

Selon Kirki, Ulysse, lors de son retour à Ithaka, devait naviguer à travers un endroit où, d'un côté, se trouvaient les «Simpli- gades» (OD 61), les roches en mouvement, et de l'autre, deux récifs (OD. μ 73). Sur l'un des deux récifs était le Scylla et de l'autre était le terrible Charybdis qui avale (OD. Μ 104) l'eau de mer. 

Le phénomène géologique de Charybde qui avale l'eau de mer est en réalité le Katavothres d'Argostoli. Nous observerons ce phénomène géologique et ensuite nous naviguerons vers notre port pittoresque.

 

shutterstock 110756309-Gallery
shutterstock 276415949-Gallery
shutterstock 478123534-Gallery